Nos vÅ“ux – Our vows

Nos vÅ“ux ! – Our vows!

 

Merci à Sarah Ferris d’avoir traduit nos vÅ“ux ! Elle est maintenant wedding planner, contactez-la ! Thanks to Sarah Ferris for having transated our vows! She is now a wedding planner, contact her!

 

David

Mikaela,

Nous vivons très certainement l’un des moments les plus importants de notre vie.
J‘ai peur de n’avoir pas les bon mots, j’ai peur d’être maladroit.
Mais je n’ai pas peur, je n’ai plus peur, de te dire
Devant Dieu, devant mes amis, devant la terre entière,
Que je t’aime et que je veux construire ma vie avec toi.

Alain, l’auteur, écrit :
« Le mariage, depuis le moment où il est scellé, est une chose a faire, non une chose faite.
Ce sont en effet de gros changements qui s’annoncent, pour l’un comme pour l’autre.
Tu viens des Etats-Unis, je viens de France.
Deux pays alliés sur le papier, en désaccord partout ailleurs.
Faut-il en dire plus ?

Malgré tout, tu as fait le choix de t’engager dans l’inconnu pour me rejoindre,
À 9000 km de ton confort quotidien.
Je veux te remercier pour cela.
Je te remercie également de me prendre avec mes défauts,
Avec mes passions, avec mon excentricit̩ Рil parąt.

Je veux faire de même.
Je veux te prendre telle que tu es,
Avec toutes tes qualités autant qu’avec nos désaccord éventuels,
Ou avec ce que j’ai plus de mal a appréhender.
Je veux m’engager avec toi non pas pour combler un manque,
Mais pour t’apporter quelque chose.
Car comme le dit la bible,
« Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir ».

Un autre auteur, Antoine de Saint Exupéry, écrivait :
« Aimer, Ce n’est pas se regarder l‘un l’autre,
C’est regarder dans la même direction. »
Que ce soit dans l’aide humanitaire pour apporter
notre pierre sur l’édifice des ruines d’Alep,
Ou pour élever des enfants si Dieu nous donne la chance d’en avoir,
Ou pour décider de notre façon de gérer nos revenus et nos dépenses,
Je souhaite faire tout ce qui est en mes moyens pour travailler avec toi,
Dans la direction que Dieu nous indiquera.

Dans cet objectif, je ne veux pas compter sur mes forces seules,
Ne pas attendre l’impossible de ta part non plus,
Mais compter sur Dieu pour être le mortier de notre couple,
Le troisième fil qui tresse le lien qui nous unit.
« La corde à trois fils ne se rompt pas facilement », on l’a écrit sur nos faire-parts.

Mikaela,
Je m’engage à t’aimer, te respecter, te chérir ;
À te faire confiance, à t’être fidèle ;
À te pardonner, à te demander pardon ;
À rire avec toi pendant les temps heureux,
À partager avec toi les moments difficiles ;
Dans l’abondance comme dans la disette ;
Dans les aventures exaltantes comme éprouvantes ;
Dans le feu de la passion comme dans les affres de la tentation ;
Avec l’aide de Dieu et jusqu’à ce que la mort nous sépare.

Mikaela,

We are now certainly living one of the most important moments of our lives.
I’m afraid I might not have the right words, to be clumsy.
But I’m not afraid, at least not anymore, to tell you
Before God, before my friends, and before the whole world,
That I love you and I that want to spend my life with you.

The author Alain, wrote
« Marriage is, from the moment it is pronounced, something to do and not something that is done. »
Some big changes are coming indeed, for both of us.
I’m French, you’re from the United Stated.
These two countries might be allies on paper, but disagree on everything else.
What else can I say ?

Despite all of that, you made the choice to join me,
To take the leap in the unknown,
More than 5 thousand miles away from your comfort zone.
I want to thank you for that.
Thank you, as well, for taking me with all my fIaws,
My passions, my « weird side »–apparently?

I want to do the same
I want to take you as you are,
With all your qualities as well as with our potential disagreements,
With everything that is hard for me to understand.
I want to make a commitment to you, and this not willing to fill a lack,
But to bring you something.
As the Bible says,
« There is more joy to give than to receive ».

Another author, Antoine de St Exupéry wrote
« To love is not to look at one another,
It is to look, together, in the same direction. »
Whether helping in the ruins of Alep,
Or raising our children if God gives us the chance to have some,
Or even deciding of the way we’re managing our incomes and outcomes,
I want to do eveything I can possibly do to work with you,
According to the direction God will glve us.

In that prospect, I don’t want to rely on my own strenght,
I don’t want to expect too much from you either,
But I want to rely on God to be the cement of our couple,
The third thread of the rope that unites us
« A rope made with three threads is hard to break », it’s written on our invitations.

Mikaela,
I commit myself to love you, to respect you, to cherish you;
To trust you, to be faithful;
To forgive you, and to ask for forgiveness;
To laugh with you through the happy moments;
To share with you the hard ones;
For poorer, for richer;
Through all the exciting adventures, or the demanding ones.
Through passion or temptation;
With God’s help, until we are parted by death.

 





Mikaela

I Mikaela,

Take you, David, to be my wedded husband.
It is with greatest joy that I receive you as my partner, walking forward into a new life together.

I do not anticipate that each step ahead will be an easy one.
There will be easy days and hard,
Days of plenty and days of want,
Times of sickness and of health,
Years for putting down roots together and years for tearing them up again.
Yet we who have already crossed oceans to be together know that the God who began a good work in us will be faithful to see it through to completion.

And so, in every moment of homesickness and every moment of coming home,
Do I pledge my faithfulness to you, to love, honor, and cherish, encouraging you each day as my brother in Christ, my friend, and my fellow sojourner.
I will strive to raise our children together in the love of God, pointing them each day towards the source of our hope.
I will seek to be the one who understands you, even when you do not understand yourself to forgive, even as we have been forgiven;
And to be the mirror that each day reflects back to you your tenderness, compassion, optimism, and all the best of what you have ever been or will become.

This is my solemn vow, for as long as we both shall live.

Moi, Mikaela,

Choisis de te prendre toi, David, comme époux.
C’est avec une grande joie que je te reçois comme partenaire, pour aller de l’avant vers notre vie commune.

Je ne m’attends pas à ce que chaque pas soit facile.
Il y aura des jours faciles, d’autres difficiles,
Des jours d’abondance, d’autres de disette,
Des temps de maladie et des temps de bonne santé,
Des années pour prendre racine ensemble et d’autres pour être déracinés.
Pourtant, nous qui avons déjà traversé les océans pour être réunis savons que Dieu a commencé une oeuvre bonne en nous, et qu’il sera fidèle pour l’accomplir.

Ainsi, à chaque fois que j’aurai le mal du pays, et à chaque retour à la maison,
Je promets de t’être fidèle, de t’aimer, de t’honorer, de te chérir de t’encourager chaque jour comme mon frère en Christ, mon ami, et mon compagnon de route sur cette terre.
Je ferai tout mon possible pour élever nos enfants avec toi dans l’amour de Dieu, en leur pointant chaque jour la direction de la source de notre espoir.
J’aspirerai à être celle qui te comprends, même quand tu ne te comprends pas toi-même, à te pardonner comme nous avons été pardonnés.
Et à être le miroir qui chaque jour te reflète ta tendresse, ta compassion, ton optimisme, et tout le meilleur de ce que tu as été ou de ce que tu deviendras.

Ceci est mon vœu solennel, pour aussi longtemps que nous vivrons.


Recommended Posts

Leave a Comment